FANDOM


Spoilers : cet article traite d'éléments importants de l'intrigue de Horizon Zero Dawn.

Le projet Aube Zéro (Project Zero Dawn) était le nom de code d'un système top-secret de terraformation massive dont le but était de restaurer la vie sur Terre après son extinction suite au Fléau Faro.

Le projet fut lancé en même temps que l'Opération Victoire pérenne, laquelle permit de gagner du temps pour que le projet Aube Zéro soit mené à bien.

HistoireModifier

Durant la deuxième moitié du XXIème siècle, Faro Automated Solutions devint la multinationale la plus prospère de l'Histoire. L'entreprise fabriquait des machines destinées à l'exécution de tâches domestiques et informatiques pour des particuliers ou des entreprises, ainsi qu'à la création de forces armées mécanisées.

L'un des fers de lances de l'entreprise de Ted Faro était le programme Char, dont les machines étaient appelées Pacificateurs. Malheureusement, un bug se déclara parmi ces machines et les rendit indépendantes, n'obéissant plus aux instructions des Humains et se démultipliant par l'ingestion de la biomasse.

Cet incident fut connu sous le nom de Fléau Faro, et devint une menace immédiate pour toute la vie sur Terre, dont l'espèce humaine. Ted Faro approcha alors l'une des scientifiques les plus renommées de la planète, qui fut également une collègue par le passé : Elizabet Sobeck. Cette dernière tenta de trouver une solution au Fléau Faro, mais comprit très vite que rien ne pouvait endiguer la démultiplication exponentielle des machines.

L'extinction de la vie sur Terre était inévitable, et il n'était plus qu'une questions de mois avant que les machines ne finissent par annihiler toute forme de vie. Face à cette situation désespérée, Elizabet Sobeck proposa à Ted Faro une solution radicale : le projet Aube Zéro.

Le projet Aube Zéro fut dirigé par le docteur Sobeck et différents individus connus sous le nom d'Alphas. Dans le même temps, le général Herres, chef d'état-major de l'armée américaine, déclencha l'Opération Victoire pérenne ; laquelle permit d'armer tous les civils et militaires de la planète pour faire face aux machines. Cette opération était toutefois volontairement vouée à l'échec, et avait uniquement pour but de faire gagner du temps à l'équipe d'Elizabeth Sobeck.


GaïaModifier

Le docteur Sobeck imagina un système de terraformation massive qui pourrait restaurer la vie sur Terre après son extinction. Pour cela, elle dut concevoir, avec son équipe et un certain nombre de collaborateurs, d'importants complexes souterrains à la pointe de la technologie, des machines pour effectuer la terraformation à la surface une Intelligence artificielle capable de gérer un tel système : Gaïa.

Gaïa devait être capable d'effectuer des trillions de calculs pour maintenir, de manière totalement autonome, le système de terraformation et toutes ses composantes. Pour cela, elle fut agrémentée de différentes fonctions subordonnées qui s'occupèrent chacune d'une composante précise du système :

  • la fonction Hadès avait pour rôle de prendre temporairement le contrôle de Gaïa dans le cas où celle-ci échouait dans la terraformation à la surface, afin de faire table rase en rendant à nouveau la planète inhospitalière avant que Gaïa ne reprenne le contrôle et recommence de zéro la terraformation ;
  • la fonction Apollon conservait tout le savoir humain en attendant qu'il soit transmis aux générations futures ;
  • la fonction Héphaïstos dirigeait la terraformation effectuée par les machines à la surface ;
  • la fonction Ether avait pour but de détoxifier l'atmosphère ;
  • la fonction Artémis devait réintroduire la faune de la Terre à partir de codes génétiques stockés dans les complexes souterrains ;
  • la fonction Ilithyie était chargée de faire renaître l'espèce humaine en conservant le génome humain dans les complexes ;
  • la fonction Déméter avait pour instruction de réintroduire la flore de la Terre à partir de codes génétiques également stockés dans les complexes ;
  • la fonction Minerve cherchait et utilisait les codes de désactivation des robots Faro à la surface pour les désactiver, en plus de la construction de tours pour transmettre les codes ;
  • et la fonction Poséidon devait détoxifier l'eau de la planète.

Le projet Aube Zéro fut mené à bien par l'équipe du docteur Sobeck. Gaïa et toutes ses fonctions subordonnées furent créées avec succès, ainsi que les machines destinées à terraformer la surface de la planète et les complexes souterrains. Les derniers représentants de l'espèce humaine, voire même de la vie sur Terre toute entière, vivaient ainsi en ces lieux, travaillant sans relâche des années puis des siècles durant.

Mise en œuvreModifier

En 2126, Gaïa réussit sa mission et la Terre redevint viable. Les différentes fonctions réintroduisirent la vie, aussi bien animale qu'humaine et les firent coexister avec les machines.

Près de dix siècles plus tard, vers 3020, un signal d'origine inconnue créa un bug qui corrompit la fonction Hadès, la rendant indépendante. De par sa programmation, Hadès chercha à éradiquer toute forme de vie, qu'il considérait comme une menace à la terraformation.

Gaïa établit alors un plan désespéré pour contrer Hadès : elle court-circuita tous les cœurs des neuf fonctions et les envoya dans le monde environnant. Aussi, elle créa un clone génétique du docteur Sobeck qui pourrait avoir accès à toutes les installations du projet Aube Zéro une fois à maturité : Aloy. Gaïa parvint ainsi à piéger Hadès dans un ancien dispositif Faro, en espérant que personne ne puisse le réactiver. Cependant, Gaïa fut détruite dans le processus.

Dans le complexe Gaïa, Elizabet Sobeck dut se sacrifier pour colmater une brèche dans une porte menant à la surface. Les Alphas demeurèrent dans le complexe jusqu'à ce que Ted Faro, complètement paranoïaque, prit seul la décision d'annuler la fonction Apollon et supprima tout le savoir humain. En plus de cela, Ted Faro décida d'asphyxier les Alphas, tous pris au piège dans le complexe.

In fine, malgré des complications d'envergure, le projet Aube Zéro fut une réussite puisque les robots Faro furent désactivés et la vie sur Terre réintroduite. C'est ainsi que la vie humaine réapparut sous la forme de tribus et de sociétés primitives, dont la tribu Nora qui recueille la jeune Aloy.


HéritageModifier

Le projet Aube Zéro connut une sorte de second souffle suite à l'intervention d'Aloy. Lorsque Sylens trouva et réactiva Hadès dans sa quête du savoir des « Anciens », celui-ci se remit en quête de destruction et corrompit les machines de Gaïa, les rendant agressives. Il réunit également une armée d'hommes, l'Éclipse, pour répandre la corruption et réveiller les robots Faro pour annihiler à nouveau la vie sur Terre. Une fois adulte, Aloy finit par comprendre son rôle dans tout cela (notamment grâce à l'aide de Sylens), détruit Hadès avec ses alliés et réactiva Gaïa. Le projet Aube Zéro put donc être perpétué.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .